Food-Truck Story – Food-Truck in History // Part 2 : le rail et les 1ers fast-food

Une démocratie de la vitesse

cousin reginald goes to the country Norman Rockwell

Dans le 1er épisode de cette série d’articles consacrés à l’histoire des food-trucks aux USA je vous avais raconté la naissance de ce concept utile aux cowboys des grandes plaines du Texas. Aujourd’hui, je vous propose de comprendre d’où vient cette habitude alimentaire de la fast-food.

L’important c’est d’arriver le premier

Le peuple américain est un peuple de migrants. Les colons ont du parcourir des milliers de kilomètres sur l’océan avant d’atteindre le Nouveau-Monde. En découvrant l’Ouest les pionniers n’hésitaient pas à changer de lieu si celui-ci ne satisfaisait pas leurs espérances. Ils ne cherchaient pas seulement à survivre, ils recherchaient la prospérité. Ce territoire immense s’offrait à eux à condition d‘arriver le premier. Et si on n’était pas le premier il fallait arriver le plus vite possible. La vitesse a imposé ses formes à la technologie du voyage en Amérique et par extension dans d’autres domaines de la vie américaine.

food cart

19ème siècle

Manger sur le pouce dans les trains

LocomotiveLes chemins de fer américains étaient construits à la hâte, sans s’inquiéter du confort, de la solidité et de la sécurité et les trains roulaient à vitesse élevée sur des voies aux courbes très serrées. Les accidents et déraillements étaient tellement fréquents que seuls les étrangers en étaient effarés. Les Américains les trouvaient tout naturels. Comme ils trouvaient naturels de n’avoir que 15 minutes maximum pour se restaurer lors des haltes.  Aux Etats-Unis les voyageurs dans les trains ne s’offusquaient pas, lors des haltes, de devoir sortir en toute vitesse du wagon, pour se ruer sur les lunch counters (comptoirs) afin d’acheter le plus vite possible des aliments et de remonter aussi vite dans les wagons les mains et les poches pleines.

a-limited-express-five-seconds-for-refreshments-passengers-rush-across-e4jyk2

ten minutes for refresments

Ces « Refreshments Saloons » ne sont rien d’autre que des comptoirs de restauration rapide, la fast-food, dont le food-truck est un des éléments.


finger right A venir ! La partie 3 : « La strEAT food alimente le rêve américain »

finger right Lisez la part 1 : « Le 1er food-truck et les cow-boys »

finger rightA Pézenas, et alentours très proches, on en trouve trois : le « Garnito » qui prépare des empanadas, « Mr Fish & Chips »… du fish and chips donc (et autres spécialités anglaises), le « Manatoa » qui cuisine des plats méditerranéens et polynésiens. Touts testés et approuvés ! J’en parle sur cette page dans mon blog Escapades & Road-Trips 


 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s